A whisper from the woods

Nourriture pour la pensée, mai 2023

May 12, 2023

Un système très complexe

Bonjour et bienvenue dans l’article de la rubrique « Nourriture pour la pensée » de ce mois-ci.

Jusqu’à présent, ce blog nous a donné quelques pistes de réflexion concernant l’impact environnemental des systèmes de production alimentaire, ainsi que des idées sur la manière dont nous, en tant que consommateurs, pouvons faire la différence.

Parler des systèmes alimentaires sans mentionner leurs impacts sociaux et économiques – et, en fin de compte, la manière dont ils sont liés à l’environnement – donne l’impression d’être incomplet, comme si nous manquions quelque chose.

Nous avons l’habitude de décomposer les choses, de les séparer pour les rendre plus faciles à aborder. C’est, dans une certaine mesure, compréhensible. D’autre part, nous devons également considérer le monde comme la grande toile complexe et interconnectée qu’il est.

Cette réflexion est inspirée par une discussion récente à laquelle j’ai eu la chance d’assister. Lors d’une confluence sur le thème de l’agroécologie, quelqu’un a dit : « Manger est une action écologique, politique et éthique ».

Cela a résonné en moi. Même si c’est un acte banal, il ne faut pas le négliger. Manger est une activité que nous faisons plusieurs fois par jour, tous les jours, ayant, par conséquent, le pouvoir d’influencer à différents niveaux.

De la charge imposée aux écosystèmes marins et terrestres à l’impact sur les personnes travaillant tout au long de la chaîne de production et d’approvisionnement alimentaire. En outre, les systèmes alimentaires génèrent des billions de dollars de revenus¹, ce qui en fait un point névralgique pour le lobbying et des décisions politiques souvent discutables. À titre d’exemple, nous pouvons penser aux subventions que les gouvernements accordent à l’élevage ou à l’agriculture conventionnelle, qui ont tous deux des effets négatifs avérés sur les personnes et la planète². Nous pouvons également aborder cette question sous l’angle de la santé humaine : nous nourrissons-nous correctement ? – et, bien sûr, sous l’angle du bien-être animal.

Les systèmes alimentaires touchent et sont touchés par de nombreux facteurs. Nous devons les considérer d’un point de vue holistique. ³

Il n’existe pas de solution miracle pour modifier ce système défaillant, mais reconnaître cette complexité (même avant de la comprendre) est une étape importante pour aider à résoudre une crise alimentaire croissante.

Nous parlons d’une crise alimentaire, d’une crise climatique et d’une crise humaine ; en fin de compte, il s’agit de la même chose. Il s’agit d’angles différents pour un même problème. Il se peut que nous devions les décomposer pour les rendre plus réalistes, mais n’oublions pas que c’est ce que nous faisons.

 

La recette du jour – des tortillas maison

Pour être tout à fait honnête, je ne pouvais pas imaginer une recette qui illustrerait ce dont nous discutons.

J’ai décidé de partager un plat que je fais souvent et que j’ai dégusté le jour de la confluence qui a inspiré cet article.

Il s’agit d’une activité que vous pouvez réaliser avec vos amis et votre famille, le temps d’un week-end ou d’un soir de semaine. Il est incroyablement polyvalent, alors ne vous limitez pas à ce qui est suggéré ci-dessous. Pour vous donner une idée, les mesures ci-dessous permettent de préparer trois wraps (ou burritos).

Soyez créatifs et amusez-vous !

Les tortillas maison sont celles du bas.

Ingrédients :

Les tortillas:

Vous pouvez très bien utiliser des tortillas du commerce. La raison pour laquelle j’aime les faire moi-même est que je sais ce qu’elles contiennent. De plus, je peux les faire à la taille que je veux, ce qui peut être utile si l’offre autour de vous n’est pas très variée.

  • 250g farine de blé
  • 160g eau
  • 1 cuillère à café de sel

La garniture :

Ce que j’ai utilisé :

J’ai cassé le bloc de tofu en morceaux de taille moyenne et je les ai recouverts de l’assaisonnement avant de les faire sauter.

  • 400 g de tofu ferme, sauté
  • Assaisonnement pour tofu (2 cuillères à café d’ail en poudre, 1 cuillère à café de paprika fumé, ¼ de cuillère à café de cumin, de noix de muscade et de curcuma, ⅛ de cuillère à café de cannelle et de poivre noir)
  • 250 g (1 boîte ou bocal) de haricots noirs, cuits et égouttés
  • Riz à long grain, cuit
  • Poivron rouge, coupé en lanières
  • Laitue romaine (ou autres légumes verts à feuilles de votre choix)

Autres idées :

  • Avocat
  • Falafel
  • Oignons caramélisés
  • Coriandre frais
  • Restes de bolognaise
  • … honnêtement, les possibilités sont infinies !

La sauce:

Il y avait plusieurs sauces qui traînaient dans le réfrigérateur. Certaines d’entre elles sont déjà apparues sur le blog ou sur ma page Instagram, je vais donc lier la recette pour vous.

  • Hummus (notre toute première recette sur le blog)
  • Sauce tahini
  • Sauce tomate (ou ketchup)
  • Sauce piquante (comme la sriracha)
Méthode :
  • Pour les tortillas : mélanger tous les ingrédients dans un bol et bien les combiner. Pétrir cette pâte pendant 8 minutes et la laisser reposer.
    Cette pâte ne nécessite pas de levure. Si vous êtes pressé, ou si vous souhaitez simplement un processus rapide, vous pouvez la laisser reposer pendant 15 minutes et continuer. J’aime la laisser reposer plus longtemps car cela permet aux brins de gluten de se développer, ce qui rend la pâte plus souple et plus extensible. Si vous êtes comme moi, vous pouvez donc préparer cette pâte quelques heures à l’avance.
  • À l’aide d’une spatule ou d’un grattoir, diviser la pâte en trois. Former des boules et les laisser reposer à nouveau pendant 20 minutes.
    Choisissez une poêle dont le fond est légèrement plus grand que la taille de la tortilla souhaitée. Préchauffez-la à feu moyen. Les tortillas que j’ai préparées ont un diamètre d’environ 35 cm. Si vous les voulez plus petites, vous pouvez faire plus de boules avec la même pâte, et vice-versa.
  • Étirer la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie le plus possible sans la déchirer.
  • Cuire 1 à 2 minutes de chaque côté.
  • Placez vos tortillas sur une assiette, aspergez-la d’eau et couvrez-la d’un torchon. Les tortillas seront ainsi plus souples et plus faciles à envelopper. Si les tortillas sont trop sèches, elles se déchireront lors de l’emballage.
  • Répétez l’opération jusqu’à ce que vous n’ayez plus de pâte.
  • Laissez les tortillas refroidir et vous pourrez alors lfaire un wrap.
  • La garniture : préparez tous les ingrédients de la garniture (faites sauter le tofu, hachez le poivron, égouttez les haricots noirs et faites cuire le riz).
  • L’emballage : Placez la tortilla sur le plan de travail et placez tous vos ingrédients horizontalement.
  • Enroulez la tortilla de l’extrémité la plus proche de vous à l’extrémité la plus éloignée. ommencez par rabattre les côtés vers l’intérieur, puis roulez la tortilla en l’éloignant de vous.
  • Vous pouvez éventuellement sceller la tortilla en la plaçant sur une poêle très chaude, côté ouvert vers le bas, pendant quelques minutes. Les tortillas sont prêtes à être dégustées ou emportées.

À gauche, le wrap que j’ai préparé. À droite, celui de ma mère. Elle a ajouté de la choucroute et des olives au sien.

D’après mon expérience, la préparation de wraps à partir de zéro permet non seulement d’obtenir un résultat savoureux, mais c’est aussi un processus très agréable.

Ces tortillas maison seront toujours plus épaisses que celles que l’on trouve dans le commerce, même si on les étire beaucoup (toujours selon mon expérience). Cela peut être un avantage si vous souhaitez préparer des wraps pour un pique-nique ou toute autre activité de plein air. Les tortillas du commerce sont plus souples et se détrempent au bout d’un certain temps au contact de la garniture.

Ce ne sont là que quelques points à prendre en considération.

J’espère que ces informations vous seront utiles et que vous pourrez réaliser cette recette chez vous. Si c’est le cas, partagez vos réflexions ci-dessous. Et si vous avez des conseils ou des astuces, partagez-les aussi !

Merci de votre intérêt pour ce site. Jusqu’à la prochaine fois !

 

Si vous réalisez cette recette et la partagez sur les réseaux sociaux, marquez-la pour que nous puissions célébrer votre cuisine ensemble !
Global Tree Initiative | @globaltreeinitiative
Kind Dish | @kind.dish

En savoir plus :

1 Planet Tracker (2022). How much is your food worth? https://planet-tracker.org/how-much-is-your-food-worth/

2 Koplow D., Steenblik R. (2022). Protecting Nature by Reforming Environmentally Harmful Subsidies: The Role of Businesses. https://www.earthtrack.net/sites/default/files/documents/EHS_Reform_Background_Report_fin.pdf
Voir un résumé ici.

³ Parsons, K., Hawkes, C. & Wells, R. (2019). Brief 2: Understanding the food system: Why it matters for food policy. London: Centre for Food Policy. https://openaccess.city.ac.uk/id/eprint/22795/1/7643_Brief-2_What-is-the-food-system-A-food-policy-perspective_WEB_SP.pdf

 

 

Please share this. Thank you!

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Other blog posts

Ask me almost anything, July 2024

My understanding about environmental management continues to evolve and change as we realize the extent of our global impacts on natural ecosystems. Looking for clues in the way animals and plants interact at the simplest level can lead to deep insight.

Traveling with Trees, June 2024

During a recent visit to Key Largo and John Pennekamp State Park, Jennifer Troyan saw and met a network of mangrove trees.

Food For Thought, July 2024

Plastic is everywhere. Even if it’s not realistic to conceive a world without plastic, we can imagine one where plastic waste is well managed and single-use plastics have limited utilization.

Community Blog, June 2024

This month’s Community Blog is inspired by two recent global observances – World Day to Combat Desertification and Drought (June 17) and World Refugee Day (June 20) – both celebrated last week.

Food for Thought, June 2024

As with all the other nutrients, it is important to eat enough protein. Over recent decades, however, a narrative proclaiming animal-based products as the only reliable source of protein took root.

Community Blog, May 2024

In this month’s Community Blog, Jussa tells us about his recent trip to Nairobi, Kenya, where he met other young and active environmentalists from several African countries.

Ask me almost anything, May 2024

As tree planters, we take for granted the collection of rainwater to irrigate our plants.  Whether we live in an urban or rural setting, rainwater harvesting is a relatively cheap and effective way to sustain the water needs of ourselves, our plants and our animals.

Traveling with Trees, May 2024

Today I am sharing about a special tree, the Weeping Bottlebrush. This particular tree lives in Sebastian, Florida in the United States. It is a haven for all kinds of creatures such as birds, squirrels, lizards, lichen, and bugs too!

Food for Thought, May 2024

Food defines us – what we eat, how we eat it, how many times a day we do so! Our diets and the way they evolved have deep historical, cultural, and even religious roots, making this a sensitive topic for many and a complicated target for change.

As within so without

We are well aware of the massive positive impact that planting trees has both on our environment and our physical well-being. So, I’d like to talk about less commonly explored side effects – the impact of planting trees on our mind, our mental health, and even on our perception of reality. 

Subscribe To Our Newsletter

Join our newsletter. Stay tuned to all our news. There is more to come.

You have Successfully Subscribed!